Actualités


Retrouvez sur cette page les actualités de l’école. Tout au long de l’année, en direct ou en différé : journées, formations, stages en résumé, photos et vidéos…

13/08/22

Parapente Valley

Je l'ai vue, je l'ai touchée, je l'ai croisée dans le thermique du Roc avec l'ami Jérôme Sarthe importateur Nova aux commandes...La Mentor 7 light devrait être tout bientôt à l'essai à l"école en taille S ( 80-105 kg )🤩🤪www.nova.eu/en/gliders/mentor-7-light/ ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

10/08/22

Parapente Valley

Départ de feu vers Mayrinhac Le Francal😪 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

01/08/22

Parapente Valley

C'est comment le vol en biplace avec Parapente Valley ? 😃😜 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

01/08/22

Parapente Valley

Visite aérienne en parapente biplace du cirque de Floirac, des plages de Foussac, Gluges et du Belvédère de Copeyre 🤩 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

31/07/22

Parapente Valley

Vue à 360° site du Roc à Souillac 🤩 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

30/07/22

Parapente Valley

Plaf au Roc à 1300 m en biplace avec Benoît qui vient du Cantal sous les nuages à l'horizon 🤩😜 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

25/07/22

Parapente Valley

Du monde sur la pente école aujourd'hui 😅 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

23/07/22

Parapente Valley

Belle après-midi à Soult 😀 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

22/07/22

Kees Ruiter

Being 'satellised' into the sky!Parapente Valley ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

22/07/22

Parapente Valley

Leur passion la météorologie et la climatologie, la notre le vol libre, ont données lieu à un très bon moment de partage avec l'équipe d 'Infoclimat association à but non lucratif d'intérêt général créé en 2001 dont l'objectif est de favoriser l'échange de données et de connaissances autour de la météo et du climat. Nous avons pu leur faire découvrir lors de vols en biplace les sensation du vol libre et une perception plus sensorielle de la masse d'air 😀www.infoclimat.fr ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

19/07/22

Parapente Valley

Les fumées de Gironde sur la pente école de Martel 😪 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

16/07/22

Kees Ruiter

Love the 'after work'!Parapente Valley ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

06/07/22

Parapente Valley

parapentevalley.com/annonces-materiel-doccasion-a-vendre/annonce/3948/vends-nova-prion-4-xs-en-a/...L'école vend une magnifique petite voile débutant Nova Prion 4 XS 😀 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

06/07/22

Parapente Valley

parapentevalley.com/annonces-materiel-doccasion-a-vendre/annonce/3952/vends-biplace-nova-bion-2-t...Je vends mon superbe biplace Nova Bion 2 taille L 😀 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

02/07/22

Parapente Valley

Préparation de l'aile et briefing passager pour les élèves biplaceurs ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

02/07/22

Parapente Valley

Visite de la Corrèze et du site de Bros pour cette dernière journée de formation Qualification Biplace😀 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

29/06/22

Parapente Valley

Concentration avant le décollage pour la fine équipe 😀 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

29/06/22

Parapente Valley

Changement de site avec les élèves biplaceurs. Cap sur Douelle 😜 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

29/06/22

Parapente Valley

Qualification Biplace FFVL 2022 organisée par Parapente Valley dans le Lot 😀😎 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

29/06/22

Parapente Valley

Météo au top, super ambiance, des élèves biplaceurs à l'écoute et très appliqués pour cette Qualification Biplace FFVL 2022 organisée par Parapente Valley dans le Lot 😀😎 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

14/06/22

Parapente Valley

Merci à tous les bénévoles qui ont participé à l'installation de la toute nouvelle balise de Soult consultable ici : www.openwindmap.org/mw818 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

28/05/22

Parapente Valley
Voir sur Facebook

27/05/22

Parapente Valley
Voir sur Facebook

27/05/22

Parapente Valley

Formation pilotage à la Dune du Pyla avec les élèves du VOLEZ en Parapente - Limoges 🤩😎😀 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

14/05/22

Parapente Valley

Flavio enroule son premier thermique 🤪 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

14/05/22

Parapente Valley

Au Mont Mercou avec les élèves et des conditions parfaites pour progresser tranquillement 😃 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

29/04/22

Parapente Valley
Voir sur Facebook

28/04/22

Ya Sou

Premier vol solo de mon Pioupiou 🐥!!! Pas peu fier le padre!!!! Merci Parapente Valley🙏 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

17/04/22

Parapente Valley

Conditions top et super ambiance sur la pente école pour découvrir et tester le matériel biplace 😃 préformation validée pour des élèves motivés 😎 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

16/04/22

Parapente Valley

çà bosse sur la pente école pour l'évaluation technique au sol des candidats à la qualification biplace FFVL 2022 😃 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

15/04/22

Parapente Valley
Voir sur Facebook

14/04/22

VOLEZ en Parapente - Limoges

Le SUAPS Parapente de Limoges a l'honneur dans le prochain Parapente Mag numéro 201. Claire Garnesson, étudiante de l'Université, formée au Suaps de Limoges et devenue 1ere de la CFD. Bravo Claire. Belle image donnée pour le sport féminin. Merci a Parapente Mag pour ces mises en valeurs des activités parapente à l'université pour les jeunes.Claire Garnesson FFVL Fédération Française de Vol Libre Groupe de parapente SUAPS Limoges Université de Limoges Parapente Valley Parapente Puy Mary Megève Aventure PGHM Chamonix Mont-Blanc Parapente Mag Ensil-Ensci Visiosphere ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

07/04/22

Parapente Valley

Un super accueil à l'Ensil-Ensci Limoges aujourd'hui, des étudiants et des professeurs très impliqués et motivés sur le projet simulateur de vol parapente 👍 Un très bon moment, quelques frissons même, grâce à la VR qui peut faire plus peur que la réalité parfois 😂😱 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

07/04/22

Parapente Valley

Un temps à ne pas mettre un parapente dehors cet après-midi 😅 pas grave c'est le moment de tester le simulateur de vol dans les locaux de l'Ensil-Ensci à Limoges. 😀 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

30/03/22

Parapente Valley

On parle de Parapente Valley et de Visiosphere dans le magazine Vol Passion de la Fédération Française de Vol Libre De la continuité depuis 2002 avec le VOLEZ en Parapente - Limoges et de beaux projets 😀Merci Christophe pour ton implication quotidienne dans le sport en général et plus particulièrement dans l'activité parapente au sein de l'Université de Limoges pour les étudiants et le personnel. 👍😄 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

23/03/22

Parapente Valley

Essai du biplace Gin Gliders - Fuse 3Oui bon je sais, les râleurs vont me dire qu’il est sorti en 2021 c’est à dire la préhistoire du parapente et qu’il a déjà été testé éprouvé, approuvé et blabli-blabla…hé bien passez donc votre chemin si vous savez déjà tout sur ce biplace. 😉Quoi qu’il en soit je remercie particulièrement Jean-Baptiste, commercial pour Neo - Gin Gliders et Skywalk, pour le prêt de cette aile puisque c’est son biplace personnel, son outil de travail qu’il m’a gentiment laissé lors de sa visite vendredi dernier.Ce qui m’a frappé au déballage de l’aile c’est l’état du magnifique tissus Myungjin développé exclusivement par Gin Gliders en Corée. En effet, malgré environ 500 vols au compteur annoncé par le propriétaire, il m’est apparu soyeux et brillant, visuellement proche d’un tissus neuf…waou !Du côté des élévateurs, des aimants très costauds pour les commandes, un kit oreilles avec un taquet coinceur en aluminium recouvert d’un gousset néoprène, des trims très colorés pour bien repérer les différentes positions et un ingénieux système pour les remplacer s’ils venaient à s’user, excellente initiative, on sent que le produit vise clairement les pros.Pour le test j’ai rendez-vous pour des biplaces pédagogiques avec 2 élèves en progression au Mont Mercou, les conditions de vent d’Autan annoncées semblant trop généreuses pour eux.En arrivant au décollage vers 13h30 quelques ailes sont déjà au plaf ou pas loin, départ en cross en direction de Souillac pour contourner la CTR de l’aéroport de Cressensac, çà sent les bonnes conditions 😀Pour moi ce sera boulot…😢Quoi ? Il y a encore des râleurs ? Oui bon OK…boulot quand même 😜Je vais encore une fois voler sans instrument pour un feeling maxi, avec ma sellette pilote Sup’air Evasion airbag et une minimax pour le passager, écarteurs rigides. Les passagers font le même poids…le test sera donc réalisé avec un PTV de 170 kg.La fourchette de poids du Fuse 3 - 41 homologué EN B est : 90-220 kg Je ne vais pas détailler les 2 premiers vols qui seront sensiblement les mêmes, 15/20 minutes de vol en conditions thermodynamiques.Au gonflage j’avais le souvenir d’un Fuse 2 avec les plumes assez effilées, la version 3 a un design un peu plus « trapu » à première vue.Ceci explique-t-il cela ? J’avais également le souvenir d’un shoot assez franc avec le Fuse 2 et là avec le 3 je suis assez surpris de la montée franche mais douce avec un thermodynamique à 25 km/h +, le contrôle du tangage est assez simple et la première sensation dans les commandes au moment de la tempo m’as mis directement un gros 😃Pour tout vous dire je cherche un biplace à la fois doux et précis aux commandes et là je dois avouer que sur quelques secondes de statique avant le décollage, les sensations sont très bonnes et prometteuses. Rien de particulier dans ces conditions au niveau du roulis qui se contrôle facilement avec très peu d’amplitude de recentrage.La prise en charge est franche dans ces conditions, pour moi plutôt idéales, même si le passager s’assois assez rapidement.Pour faire court sur la partie vol, ce biplace est un très bon planeur et renifleur de thermiques. Il suffit de laisser voler le FUSE 3 pour se rendre compte de son potentiel dans ce registre. Le pitch en entrée de thermique est assez franc et un peu sec, attention donc en grosses conditions çà doit pouvoir clignoter des bouts d’aile par manque de contact dans les commandes…et oui on a rien sans rien.Côté virage et noyautage du thermique, un pur bonheur, de la glisse, de la précision et de la douceur aux commandes, sur un débattement assez conséquent. L’aile se place très facilement dans le thermique, intuitivement, sans dérapage et avec un retour d’énergie très positif 😀Dans les transitions le biplace de Gin est très stable sur sa trajectoire et le gain de vitesse est vraiment conséquent lorsqu’on détrime, çà plane, çà glisse, allez j’ose : çà fuse ! 😅 La repose au décollage risque de ne pas être si simple avec un outil qui plane autant. Il faut environ 3 / 4 secondes bras tendus au niveau de l ‘assise pour amorcer une parachutale avec le fuse le poids dans les commandes augmente très fort à cette amplitude et pourra rassurer les anxieux du décrochage.Le gradient au décollage du Mont Mercou peut parfois surprendre et donne lieu assez régulièrement à quelques cratères significatifs que certains attribuerons facilement au vieillissement de leur aile, rarement à un pilotage approximatif 😇Pas de surprise avec le Fuse, les sensations sont précises et la maniabilité exemplaire dans cette configuration pour un posé tout en douceur, même en virage serré dans cette aérologie, l’aile garde de la glisse et flair très bien lorsqu’on rend la main. Au moment d’affaler, la pression progressive aux commandes permet d’aller chercher le décrochage facilement sans blocage physiologique..excellent et rassurant encore une fois.Les passagers ont la banane et moi aussi.Satisfait de cet essai et de mes 2 vols pédagogiques durant lesquels nous avons pu échanger sur les placements par rapport au relief, les priorités et autres oreilles, je pose donc l’aile en boule à l’ombre sous le petit chêne du décollage en attendant de la replier. Titillé par toutes ces bonnes sensations de glisse et de vitesse dans le thermique et des conditions plutôt parfaites, je ressent comme une frénétique envie de voler encore et de tester ce biplace en configuration freestyle. J’interroge les quelques pilotes qui discutent de leurs vols sur une éventuelle candidature à un vol un peu plus énergique. Frédéric répond positivement et je saute donc dans la sellette et l’accroche avec moi pour un troisième vol plus engagé.Il est assez rare d’avoir, en tant que pilote, de bonnes sensations avec un biplace en pratique voltige : force centrifuge énorme, pilotage très physique, beaucoup d’inertie, plumes qui flappent ou se dégonflent etc.La plupart des constructeurs déconseillent d’ailleurs une telle pratique avec leur matériel biplace, les contraintes sur celui-ci et sur l’organisme étant très/trop importantes.Nous prendrons donc un maximum de marges de sécurité hauteur, distance du relief et placement avec Fred qui est un pilote confirmé.Que ce soit en Wing-over ou en SAT le Fuse me donne encore une fois beaucoup de plaisir ainsi qu’à mon copilote cameraman qui m’a permis de vous partager ici quelques images de nos évolutions. Pas de flou dans les commandes, pas de dégonflement intempestifs même avec beaucoup d ‘angle ou des rotations dynamiques.L’aile est bien compacte dans cette configuration avec de l’énergie, de la glisse, de la vitesse et un débridage en roulis très appréciable.Nous nous sommes retrouvés parfois assez bas sous le décollage suite à nos pertes d’altitudes conséquentes pendant les manoeuvres et j’ai pu me rendre compte des très bonnes qualités du Fuse 3 en plané, finesse et taux de chute pour raccrocher les petites bulles et remonter sans stress.J’ai ressenti beaucoup d’intuitivité et de précision dans le pilotage du Fuse 3, comme ci je volais avec ce biplace depuis 10 ans, une forme d’osmose, un condensé de tout ce qui peut rendre un pilote serein et donc un passager heureux, voir émerveillé. Merci à Gin Seok Song et à toute son équipe d’avoir mis au point une si belle machine à partager le plaisir du vol en parapente.🙏 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

22/03/22

Parapente Valley

youtu.be/MXEDEU2xj-IEssai du biplace Gin Gliders - Fuse 3Oui bon je sais, les râleurs vont me dire qu’il est sorti en 2021 c’est à dire la préhistoire du parapente et qu’il a déjà été testé éprouvé, approuvé et blabli-blabla…hé bien passez donc votre chemin si vous savez déjà tout sur ce biplace. 😉Quoi qu’il en soit je remercie particulièrement Jean-Baptiste, commercial pour Neo - Gin Gliders et Skywalk, pour le prêt de cette aile puisque c’est son biplace personnel, son outil de travail qu’il m’a gentiment laissé lors de sa visite vendredi dernier.Ce qui m’a frappé au déballage de l’aile c’est l’état du magnifique tissus Myungjin développé exclusivement par Gin Gliders en Corée. En effet, malgré environ 500 vols au compteur annoncé par le propriétaire, il m’est apparu soyeux et brillant, visuellement proche d’un tissus neuf…waou !Du côté des élévateurs, des aimants très costauds pour les commandes, un kit oreilles avec un taquet coinceur en aluminium recouvert d’un gousset néoprène, des trims très colorés pour bien repérer les différentes positions et un ingénieux système pour les remplacer s’ils venaient à s’user, excellente initiative, on sent que le produit vise clairement les pros.Pour le test j’ai rendez-vous pour des biplaces pédagogiques avec 2 élèves en progression au Mont Mercou, les conditions de vent d’Autan annoncées semblant trop généreuses pour eux.En arrivant au décollage vers 13h30 quelques ailes sont déjà au plaf ou pas loin, départ en cross en direction de Souillac pour contourner la CTR de l’aéroport de Cressensac, çà sent les bonnes conditions 😀Pour moi ce sera boulot…😢Quoi ? Il y a encore des râleurs ? Oui bon OK…boulot quand même 😜Je vais encore une fois voler sans instrument pour un feeling maxi, avec ma sellette pilote Sup’air Evasion airbag et une minimax pour le passager, écarteurs rigides. Les passagers font le même poids…le test sera donc réalisé avec un PTV de 170 kg.La fourchette de poids du Fuse 3 - 41 homologué EN B est : 90-220 kg Je ne vais pas détailler les 2 premiers vols qui seront sensiblement les mêmes, 15/20 minutes de vol en conditions thermodynamiques.Au gonflage j’avais le souvenir d’un Fuse 2 avec les plumes assez effilées, la version 3 a un design un peu plus « trapu » à première vue.Ceci explique-t-il cela ? J’avais également le souvenir d’un shoot assez franc avec le Fuse 2 et là avec le 3 je suis assez surpris de la montée franche mais douce avec un thermodynamique à 25 km/h +, le contrôle du tangage est assez simple et la première sensation dans les commandes au moment de la tempo m’as mis directement un gros 😃Pour tout vous dire je cherche un biplace à la fois doux et précis aux commandes et là je dois avouer que sur quelques secondes de statique avant le décollage, les sensations sont très bonnes et prometteuses. Rien de particulier dans ces conditions au niveau du roulis qui se contrôle facilement avec très peu d’amplitude de recentrage.La prise en charge est franche dans ces conditions, pour moi plutôt idéales, même si le passager s’assois assez rapidement.Pour faire court sur la partie vol, ce biplace est un très bon planeur et renifleur de thermiques. Il suffit de laisser voler le FUSE 3 pour se rendre compte de son potentiel dans ce registre. Le pitch en entrée de thermique est assez franc et un peu sec, attention donc en grosses conditions çà doit pouvoir clignoter des bouts d’aile par manque de contact dans les commandes…et oui on a rien sans rien.Côté virage et noyautage du thermique, un pur bonheur, de la glisse, de la précision et de la douceur aux commandes, sur un débattement assez conséquent. L’aile se place très facilement dans le thermique, intuitivement, sans dérapage et avec un retour d’énergie très positif 😀Dans les transitions le biplace de Gin est très stable sur sa trajectoire et le gain de vitesse est vraiment conséquent lorsqu’on détrime, çà plane, çà glisse, allez j’ose : çà fuse ! 😅 La repose au décollage risque de ne pas être si simple avec un outil qui plane autant. Il faut environ 3 / 4 secondes bras tendus au niveau de l ‘assise pour amorcer une parachutale avec le fuse le poids dans les commandes augmente très fort à cette amplitude et pourra rassurer les anxieux du décrochage.Le gradient au décollage du Mont Mercou peut parfois surprendre et donne lieu assez régulièrement à quelques cratères significatifs que certains attribuerons facilement au vieillissement de leur aile, rarement à un pilotage approximatif 😇Pas de surprise avec le Fuse, les sensations sont précises et la maniabilité exemplaire dans cette configuration pour un posé tout en douceur, même en virage serré dans cette aérologie, l’aile garde de la glisse et flair très bien lorsqu’on rend la main. Au moment d’affaler, la pression progressive aux commandes permet d’aller chercher le décrochage facilement sans blocage physiologique..excellent et rassurant encore une fois.Les passagers ont la banane et moi aussi.Satisfait de cet essai et de mes 2 vols pédagogiques durant lesquels nous avons pu échanger sur les placements par rapport au relief, les priorités et autres oreilles, je pose donc l’aile en boule à l’ombre sous le petit chêne du décollage en attendant de la replier. Titillé par toutes ces bonnes sensations de glisse et de vitesse dans le thermique et des conditions plutôt parfaites, je ressent comme une frénétique envie de voler encore et de tester ce biplace en configuration freestyle. J’interroge les quelques pilotes qui discutent de leurs vols sur une éventuelle candidature à un vol un peu plus énergique. Frédéric répond positivement et je saute donc dans la sellette et l’accroche avec moi pour un troisième vol plus engagé.Il est assez rare d’avoir, en tant que pilote, de bonnes sensations avec un biplace en pratique voltige : force centrifuge énorme, pilotage très physique, beaucoup d’inertie, plumes qui flappent ou se dégonflent etc.La plupart des constructeurs déconseillent d’ailleurs une telle pratique avec leur matériel biplace, les contraintes sur celui-ci et sur l’organisme étant très/trop importantes.Nous prendrons donc un maximum de marges de sécurité hauteur, distance du relief et placement avec Fred qui est un pilote confirmé.Que ce soit en Wing-over ou en SAT le Fuse me donne encore une fois beaucoup de plaisir ainsi qu’à mon copilote cameraman qui m’a permis de vous partager ici quelques images de nos évolutions. Pas de flou dans les commandes, pas de dégonflement intempestifs même avec beaucoup d ‘angle ou des rotations dynamiques.L’aile est bien compacte dans cette configuration avec de l’énergie, de la glisse, de la vitesse et un débridage en roulis très appréciable.Nous nous sommes retrouvés parfois assez bas sous le décollage suite à nos pertes d’altitudes conséquentes pendant les manoeuvres et j’ai pu me rendre compte des très bonnes qualités du Fuse 3 en plané, finesse et taux de chute pour raccrocher les petites bulles et remonter sans stress.J’ai ressenti beaucoup d’intuitivité et de précision dans le pilotage du Fuse 3, comme ci je volais avec ce biplace depuis 10 ans, une forme d’osmose, un condensé de tout ce qui peut rendre un pilote serein et donc un passager heureux, voir émerveillé. Merci à Gin Seok Song et à toute son équipe d’avoir mis au point une si belle machine à partager le plaisir du vol en parapente.🙏😀 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

20/03/22

Parapente Valley

Conditions fumantes hier au Mont Mercou pour l'essai du biplace de Ginglider : le Fuse 3... mes impressions en détail à suivre 🤪🙃 ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook